Le goût pour les arts

Les Sommier ont manifesté à chaque génération leur goût pour les arts. Les décors conservés à l'hôtel en sont le plus ancien témoignage ; la reconstitution par Alfred Sommier de l’ameublement et de la décoration intérieure et extérieure de Vaux-le-Vicomte, l’illustration la plus éclatante. En visitant le Louvre, vous trouverez également quelques exemples de cette passion artistique grâce à la philanthropie de membres de la famille :

Un tableau peint par Chardin représentant Le Jeune Dessinateur (aile Sully, 2ème étage) et une sculpture du roi Charles XII de Suède par Bouchardon (aile Denon, rez de chaussée), donnés par Edme Sommier (fils d’Alfred) et sa femme Germaine Casimir Périer.

Deux tableaux peints par Giandomenico Tiepolo représentant Le Charlatan et Le Menuet (aile Denon, 1er étage) légués par Robert Le Roux, fils d’Anne Sommier, sœur d’Alfred.

Anecdotes familiales

Tour Eiffel, mythique de jour comme de nuit ! Plusieurs chambres du 5ème étage offrent une vue sur la Tour Eiffel. Alfred Sommier louait l’appartement du 2e étage de l’hôtel particulier au banquier Albert Rostand, oncle d’Edmond Rostand, l’auteur de Cyrano de Bergerac. Albert Rostand en tant que président de la Banque Franco-Egyptienne prit le risque d’être chef de file du financement de la construction de la Tour Eiffel. Par la suite Il fit entrer le concepteur de la Tour, Gustave Eiffel, dans le réseau d’amis d’Alfred Sommier.

Église de la Madeleine : célèbre pour avoir accueilli les cérémonies d’enterrement d’artistes notamment Chopin, Offenbach, Piaf, Dalida, Trenet et dernièrement Johnny Hallyday. Le célèbre requiem de Fauré y a été joué pour la première fois en 1888 lors de la messe de « bout-de-l’an » pour Joseph Lesoufaché, architecte de l’hôtel particulier d’Alfred Sommier.

Le style « Alfred Sommier »

Des diverses représentations d’Alfred Sommier sous forme de tableau, de bustes ou de photos sont exposées à l’hôtel, on reconnaît que l’homme dégageait de la droiture, confiance en lui et empathie. Il réunissait un esprit très entrepreneurial, une élégance dans son allure et un goût pour les arts. C’est ce style qu’ont eu pour mission de faire flotter dans l’hôtel, l’architecte belge Stéphane Dachy (LD2 Architecture) et les décorateurs Colombe Desazars et Adrien Quélet (Adequat) en créant un savant mélange de classique et de contemporain.

C’est aussi ce style qui se révèle dans le choix des produits Guerlain pour les salles de bain ou de la vaisselle Gien au restaurant, maisons affectionnées par Alfred Sommier, nées au XIXe siècle et toujours modernes. Mais aussi dans mille et un détails que tous ceux reçus à l’hôtel Alfred Sommier se plairont à découvrir….